La Foire

2011

Partageant la racine latine de « colere », culture et agriculture sont à mes yeux intimement liés. 

Après avoir récolté des matériaux singuliers, des étapes de travail ont créé des zones de contact pour faciliter la venue de l’art à l’agriculture et lors de « La Foire » de l’agriculture à l’art.

Un espace qui s’est restreint au vu de l’installation mise en place lors de cet évènement: l’accueil de génisses dans une galerie d’art, la présence d’un cochon grillé sur un barbecue conçu comme un objet d’art, le nom même de « foire » génèrent une douce confusion.

Un système d’autodérision, une sorte de questionnement à la Duchamp autour de l’art et … du lard.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s